Accueil | Thèmes | Chats déguisés | Un chat cherche secours au commissariat et se retrouve enrôlé dans la brigade

Un chat cherche secours au commissariat et se retrouve enrôlé dans la brigade


On a déjà vu des chats bibliothécaires aux États-Unis et en Russie, un chat chef de gare au Japon, mais on avait encore jamais vu de chat policier. C’est une première qui s’est déroulée en ce début d’année en Corée du Sud. Assistée par une brigade de policiers suite à un accident où ses petits ont trouvé la mort, cette chatte revient à la gendarmerie pour y mettre bas une nouvelle portée et se retrouve enrôlée avec ses petits en tant que brigade féline.
chat déguisé en policier

Des gendarmes portent assistance à une chatte en détresse

Jean Cocteau a dit un jour qu’il préférait les chiens aux chats pour la simple et bonne raison qu’il n’existe pas de chats policier, contrairement aux brigades canines. Le phénomène qui s’est déroulé en Corée du Sud en ce début d’année remettrait en question sa conviction.

Tout a commencé il y a quelques semaines, lorsque les nouveaux-nés d’une chatte errante ont malencontreusement trouvé la mort suite à un accident de la route. Une brigade de gendarmerie en action sur les lieux de l’accident prend alors l’initiative d’enterrer les chatons, discrètement observée au loin par la maman des pauvres petits animaux.

La chatte revient chercher secours à la gendarmerie

Quelques semaines plus tard, la même minette, de nouveau enceinte, montre le bout de son museau à la gendarmerie même d’où venaient la brigade qui avait enterré ses petits décédés, guidée par l’instinct de sécurité qu’elle avait eu la chance de percevoir plus tôt auprès de ces bonnes âmes.

Prenant pitié de l’animal en détresse, les gendarmes décident d’accueillir la chatte et de la surnommer Molang, ce qui signifie « ne sais pas » en sud-coréen. Ils prennent alors en charge la minette jusqu’à ce qu’elle mette bas ses chatons et lui contractent une mutuelle pour chat afin de couvrir les frais médicaux nécessaires à sa bonne santé.

Molang et ses petits enrôlés comme brigade féline

Habitués à la présence de Molang au commissariat, les gendarmes ont décidé d’adopter définitivement Molang et ses petits dans le bâtiment, les laissant circuler au gré de leur fantaisie et apportant ainsi une présence amicale et câline à ces représentant des forces de l’ordre.

Ravi par cette expérience peu commune, les héros sauveurs d’animaux sont même allés jusqu’à concevoir des mini-uniformes pour toutes ces nouvelles recrues, considérant Molang comme la mascotte de la gendarmerie et la chef de cette nouvelle brigade féline.

Article publié pour la première fois le 16/03/2017

Donnez votre avis sur ce lolcat avec Facebook !

Loading Facebook Comments ...